skip to Main Content

Le Fondateur

Italjet ne serait probablement pas née si son fondateur, Leopoldo Tartarini, n’avait pas été pilote. En effet, les motos ont toujours représenté le fil conducteur de sa vie avec passion, ingéniosité et travail.

Une longue histoire
riche en passion,
défis et succès.

Italjet a réalisé, depuis 1959, plus de 150 modèles différents et innovants. Des motos conçues avec une inspiration est aujourd’hui inchangée.

Une grande et unique passion pour donner continuité à la philosophie qui a toujours distingué Italjet en Italie et dans le reste du monde.

La synthèse de cette philosophie est simple : innover, anticiper les goûts et les modes, être toujours à l’avant-garde, avoir une longueur d’avance sur les autres.

« C’est une façon de penser qui vient de la compétition, où vous devez être déterminé à atteindre vos objectifs, en anticipant toujours les adversaires », explique le fondateur Leopoldo Tartarini.

Et cette détermination, combinée à l’enthousiasme et à la passion infinie pour tout ce qui est mouvement et moteurs, a été transmise aux enfants non seulement à travers les chromosomes mais en la faisant respirer jour après jour et en la cultivant avec l’exemple et la mémoire des grands succès sportifs.

Pour en citer quelques-uns : la victoire du Milan-Tarento en 1953, le tour du monde en 1957-58 (cinq continents, 42 pays en 13 mois), les trois records du monde avec le Cyclecar à Monza en 1969.

Le 14 février 1980 arrive la reconnaissance qui, à elle seule, vaut toute une carrière :

Le secteur design du Musée d’ART MODERNE de NEW YORK, le prestigieux MOMA, communique à Leopoldo Tartarini la décision d’exposer le Pack 2 dans la collection permanente. Il s’agit de l’unique véhicule motorisé à deux roues exposé dans le musée.

En 1998, lorsque le musée Guggenheim de New York décide de sélectionner quelques exemplaires de motos et scooters, il attribue le seul prix à l’unique scooter qui sera ensuite exposé : le Formule 50, refroidi par liquide et déjà nommé quatre fois scooter de l’année, en Allemagne, en Espagne et deux fois en Italie.

En 2000, ce fut le tour du Velocifero, le scooter qui combine parfaitement le style vintage des années 60 avec la technologie moderne.

Voir les modèles d’autrefois

Back To Top